Protégeons-nous !

Après une multitude de débats sur l’efficacité des masques en tissus lavables cousus par nos petites mains, je me suis lancée dans la confection de quelques masques pour ma famille.

Je me dis que c’est toujours mieux que rien pour aller faire les courses.

De plus, dans un mois, on devra peut-être retourner dans les transports, à l’école, au travail… On va sans doute nous distribuer des masques « grand public ». Mais quand et combien par personne ?

Quel modèle faire ?

J’ai pris le patron du masque barrière à plis recommandé par l’AFNOR (Association Française des NORmalisations) – ceux qui donnent la norme RF. Quoiqu’il en soit, il est bien précisé, que le masque conçu grâce à leurs recommandations n’a en aucun cas l’homologation RF. Et il n’est pas à destination du personnel soignant.

Toutefois, il a le mérite d’être simple et assez rapide à faire à la chaîne. Et des gens ont réfléchi à sa conception et à son utilisation.

Il semble également accessible aux personnes qui n’ont pas de machine à coudre. Bien sûr, ça devient, du coup, beaucoup plus long à réaliser.

Pour les débutants, j’ai fait un tuto illustré. Le patron du masque se trouve ici.

 

Avec quel matériel ?

Le plus difficile en ce moment est de trouver de l’élastique ou du tissu. Tous les magasins en ligne sont en rupture. Il faut faire avec ce qu’on a déjà en stock. Les élastiques peuvent être remplacés par des liens.

Pour réaliser un masque à pli pour adulte avec élastique derrière les oreilles, il vous faut :

  • 19 cm d’élastique plat (largeur 5 mm idéalement) pour un homme et 16 cm pour une femme
  • 2 carrés de tissu coton de 20 cm de côté (21 cm si vous le faites à la main ou à la machine à coudre pour avoir une marge de couture)

Pour un masque pour enfant, réduisez les dimensions :

  • 15 cm d’élastique pour un enfant d’environ 10 ans, 14 cm pour un enfant de 5 ans.
  • 2 carrés de tissu coton de 18 cm de côté (ou 20 cm marges de couture comprises)

 

[Parenthèse sur les masques pour les enfants : j’ai lu qu’il n’était pas nécessaire pour les enfants de porter un masque pour diverses raisons. Parce qu’ils développent rarement des symptomes (oui mais certains sont malades), qu’ils peuvent avoir une gêne respiratoire ou être en détresse derrière le masque (il va s’en dire qu’un bébé avec un masque ce n’est pas vraiment recommandé).

Je ne suis pas une pro en la matière donc c’est au bon sens de chacun. Si vous êtes parent célibataire et que vous devez impérativement emmené votre enfant faire les courses, essayez de lui faire porter un masque. Tentez ! Pour juste sortir dans la rue, comme on ne rencontre pas trop de monde en général, il suffit de changer de trottoir avant de croiser quelqu’un.

Et pour le prochain retour à l’école… c’est… plus compliqué ! Une chose est sûre mon fils de 5 ans ne supportera pas le masque plus de 2 mn ! ça le saoulait déjà juste pour les essayages ! Et je suis sûre que ma grande de 9 ans le touchera et l’enlevera avant le début de la première récrée…]

 

J’ai testé également avec une ouverture portefeuille pour y insérer un filtre. Pour cela il faut que le tissu intérieur (côté visage), soit divisé en 2. Ils doivent se chevaucher sur 2 cm.

Pour adulte, découpez 2 rectangles de 12,5 x 20 cm.

D’après ce que j’ai lu mais sans confirmation d’efficacité, nous pouvons mettre en filtre une feuille de sopalin, un mouchoir en papier ou (il parait que c’est le mieux) une lingette antistatique type swifer. Mais attention, vous devez pouvoir respirer !

L’AFNOR ne recommande pas d’insérer de filtre maison.

Personnellement, j’en ai fait quelques modèles avec ouverture portefeuille, au cas où. Mais je les utilise sans filtre pour l’instant. Les suivants seront sans cela.

 

Comment laver et sécher son masque ?

Selon les conseils de l’AFNOR

  • Il convient d’éviter tout contact entre un masque barrière souillé (à laver) et des articles vestimentaires propres. La personne chargée du lavage devra se protéger pour manipuler les masques souillés s’ils ne sont pas dans un sac hydrosoluble.
  • Il est recommandé avant tout lavage des masques de nettoyer si possible son lave-linge, en procédant à un rinçage à froid avec de la javel [pas terrible pour l’environnement] ou de le faire tourner à vide à 60°C ou 95°C sans essorage.

  • Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes minimum avec une température de lavage de 60°C.
  •  
  • Il est recommandé un séchage complet du masque dans un délai inférieur à deux heures après la sortie de lavage. Les masques barrières ne doivent pas sécher à l’air libre [pour sécher vite ! et à cœur]. Il convient d’utiliser un sèche-linge et de nettoyer les filtres du sèche-linge (et se laver les mains après)

  • Les masques doivent être séchés complètement (c’est-à-dire toutes les couches à cœur), voire sur-séchés.

  • Les masques sont lavables 20 à 30 fois.

Attention :

  • Il n’est pas recommandé de procéder à un nettoyage/séchage avec un four à micro-ondes.
  • L’utilisation d’adoucissant n’est pas préconisée.
  • En cas de détection de tout dommage du masque (moindre ajustement, déformation, usure, etc.), il doit être jeté.

 

 

Il faut bien comprendre que ce sont des conseils destinés aux blanchisseries, à plus ou moins adapter dans nos maisons.

Personnellement, pour l’instant, on utilise un masque par semaine ou moins juste pour aller faire les courses… je vais pas faire tourner une machine pour un masque. J’ai lavé avec le linge habituel… sécher au sèche linge, puis laisser à l’air libre plusieurs jours. Le virus ne part-il pas des surfaces au bout de plusieurs heures ou jours selon la matière ?

Vous pourriez également le mettre dans l’eau bouillante pendant 30 mn. A l’ancienne !

 

J’espère que cet article vous aidera.

Un masque ne dispense pas d’appliquer les gestes barrières.

Faites attention à vous et restez chez vous le plus possible !