Interlude lecture…

Encore 6 mois pour lire 4 livres… Et 3 d’entre eux ont été lu depuis fin décembre ! J’ai profité d’une panne de mon téléphone pour arrêter de jouer aux Sims et je me suis remise à lire dans le train !

 

L’horizon à l’envers de Marc Levy

J’ai eu beaucoup de mal à lire ce livre. Pourtant l’histoire était pas mal… mais je n’avais pas envie de lire et il est question d’une femme qui a beaucoup de migraines… et qui finalement a une tumeur au cerveau et meurt… Je pense que c’est ça qui m’a un peu refroidit car je suis moi-même une grande migraineuse…

Mais sinon l’histoire est pas mal. Des étudiants font de la recherche pour mettre au point une sauvegarde de mémoire humaine. Afin de la transférer dans un corps compatible après notre mort afin de continuer à vivre. Le sujet n’est pas original mais c’était sympa.

Rupture de Lauren Destefano

C’est le 3e tome d’une trilogie. Et je l’ai dévoré !

ça se passe dans le futur. Les médecins ont réussi a éradiqué le cancer, les rhumes etc… toutes les maladies. En modifiant génétiquement les humains. Sauf que… gros effet secondaire non prévu… toutes les femmes meurent à 21 ans et les hommes à 25 ans. Et ce depuis déjà 2 générations.

J’aime bien ce genre d’histoire. Où les héros sont des ados ! ça me fait me sentir jeune !

 

Bébé boum 3 de Josée Bournival

Encore le 3e tome d’une trilogie. Que j’ai dévoré aussi.

L’auteure est québecoise donc certaines expressions sont assez marrantes pour un lecteur français.

4 femmes enceintes en même temps se rencontrent et deviennent inséparables. Dans le tome 3, les bébés ont 2 ans. De la littérature pour femme quoi !

 

La fille du train de Paula Hawkins 

Je n’ai pas vu le film qui est sorti en octobre dernier. Pas eu le temps avec les enfants ! Alors j’ai lu le livre qui est certainement mieux comme d’habitude.

J’ai vraiment beaucoup aimé. Il y a des rebondissements qu’on ne devine pas tout de suite.

Pour faire court et ne pas spoilé, une femme prend le train tous les matins et regarde les habitants d’une maison qu’elle aperçoit du train. Un jour, la femme de la maison disparait et la « fille du train » s’en mêle.

 

 

Et j’ai déjà commencé un autre livre !!