Mes vrais premiers pas au crochet

ça y’est j’y suis arrivée !! J’ai enfin fait mes premiers vrais pas au crochet !

Ces dix dernières années, j’ai du essayer 4 ou 5 fois en vain… Pas assez motivée peut-être ?

Là, c’était ma résolution DIY 2018 ! Et je ne pensais pas y arriver si vite, je me donnais jusqu’en décembre ! Finalement en 2 semaines c’était bon pour les techniques de bases et surtout pour la tenue du fil et sa tension. C’est ce qui me posais vraiment problème et qui me faisait abandonner…

Cette fois-ci, j’ai ressorti un crochet n°3 et du fil de coton n°3 acheté chez les Soeurs Grenes pour mes débuts en tricotin et j’ai suivi les vidéos de We are Knitters (site avec lequel j’ai appris aussi les bases du tricot) et de Chouette Kit Starter.

Et comme j’avais peur de ne pas y arriver, j’ai acheté le kit Starter de Chouette Kit.

Chouette kit propose un kit pour nous apprendre les bases grâce à des tutos écrits et vidéos. IL y a aussi un groupe facebook avec des dates de départs pour que tout le monde apprennent en même et discutent de ses avancées et difficultés.

Le kit est à 25 euros avec 4 pelotes de Big Essential de Rico Design, 2 crochets de 6 et 8 mm, 2 marqueurs et les tutos. ça vaut le coup si vous voulez apprendre avec de la grosse laine car 25 euros est le prix des 4 pelotes à elles toutes seules.

 

Je suis allée plus vite que la musique… j’ai pas réussi à attendre la réception du colis pour tester. J’ai donc

commencer avec le crochet n°3 et du fil turquoise…

 

J’ai réussi à faire une chainette et une première rangée de mailles serrées… mais c’était pas très joli. ça m’a quand même motivée et j’ai eu l’idée d’utiliser le fil avec des couleurs dégradés pour faire mes autres essais. En effet, avec un fil uni je comprenais pas forcément bien comment ça se montait. Et je voyais mal aussi où piquer etc… Avec le fil dégradé c’est vachement plus simple pour débuter ! Je me suis donc essayée aux mailles serrées, aux brides… Un beau plaid pour les Sylvanians !

 

 

J’ai aussi tenté le cercle magique avec le super tuto de ma copine Alice Balice ! J’y suis arrivée du premier coup tellement c’est bien expliqué (et c’est pas pour lui faire de la pub ! c’est vrai !). Pour la suite, car Alice ne donne les explications que du montage du cercle, j’ai regardé le tuto de Chouette Kit.

Ils expliquent bien où mettre le marqueur pour repérer les tours. Mais j’ai mis un peu de temps à comprendre quand faire une maille en l’air au début de chaque rang et quand ne pas en faire… A partir de quel rang commencer lorsqu’on ne fait pas le cercle à partir d’une chaînette (et donc d’un cercle magique). Il y a quand même quelques subtilités à comprendre… Comment compter les mailles aussi… Et surtout les compter !!

Déjà, quand on crochète à plat (pour faire des rectangles), il faut faire une maille en l’air au début de chaque rang. Voire plus selon les points (ex, pour une bride c’est 3 mailles en l’air).

Quand on crochète en spirale après avoir fait un cercle magique, il ne faut pas faire de maille en l’air en début de chaque rang. Mais il faut placer un marqueur dans le « V » de la première maille serrée du tour (=rang) pour repérer quand s’arrêter et passer au tour suivant.

Et on peut aussi crocheter en rond ! et c’est là qu’on fait une maille en l’air au début de chaque tour pour monter à la hauteur de la maille du tour suivant.

En général pour les amigurumis (les petits animaux au crochet par ex), il faut crocheter  des mailles serrées en spirale. Mais il faut bien lire les instructions en introduction qui donnent plein d’éléments sur le tuto qui suit.

Voilà mes deux premiers projets avec de la grosse laine (kit Chouette Kit) :

Un beau cercle magique ! J’ai du refaire 10 fois le début avant de comprendre et avec de la grosse laine j’y arrivais moins qu’avec mon fil 3 dégradé…

Mon beau panier fait au crochet n°8 !

Premier amigurumi !

J’ai pas mis les nageoires… Parce que je sais pas trop quoi faire de la baleine…

 

Il faut donc s’armer de patience. Faire… défaire… refaire… redéfaire… On apprend vite qu’il est très facile de défaire une partie et reprendre. Sans avoir à TOUT défaire ! C’est assez pratique.

 

On apprend aussi très vite à lire les instructions et les diagrammes, en français et en anglais. Au début c’est vraiment du chinois.

Et puis… ça fait hyper mal à la main surtout quand le crochet est gros ! Malgré tout, je suis à fond dans ce nouveau hobbie.

D’autres projets sont en cours. Il faut que je fasse les finitions… C’est ce que j’aime le moins ! Et puis, je m’interroge sur d’autres… J’avais déjà le livre sur les gourmandises… Je me suis offert deux livres sur les amigurumis… Et Internet regorge d’idées ! Et je me suis achetée plein plein plein de pelotes chez les Soeurs Grenes à 1.73 euros l’unité !

A moi les amigurumis !