Slime d’Halloween !!!

Vendredi, je suis allée à la boutique La Petite Epicerie pour récupérer ma commande de perles Miyuki et je suis tombée sur tout un rayon de kit pour faire du slime.

Le slime… Cette chose marrante et gluante qui ne sert strictement à rien. Et qui fait surtout penser à Ghosbusters pour toutes les personnes de 35-40 ans qui ont eu du slime vert dans leur enfance.

J’ai craqué sur un kit d’Halloween. Quoi de mieux que ce thème pour tester cette chose ?

Dimanche, avec Lucile on s’est donc empressé d’essayer !

 

Le kit est composé de tout ce qu’il faut pour faire le slime : 

  • De la colle liquide Cleopatre transparente
  • De l’acide borique
  • Une cartouche d’encre rouge
  • Des petits bidules à mettre dans le slime (tête de mort, araignées en plastique, des yeux et 3 breloques en métal)
  • Un pot en plastique pour y mettre le slime

Il faut juste s’équiper d’une nappe en plastique, d’un bol et d’une cuillère !

 

Faire du slime c’est vraiment très simple mais ce n’est pas conseillé avant 7 ou 8 ans car c’est de la manipulation de produit chimique : colle et acide borique.

C’est un peu salissant… si on touche l’encre (ou autre colorant) et si on y met les doigts avant que le Borax fasse bien son effet.

Voilà ma petite sorcière en action :

Lucile verse la colle Puis j’ajoute le colorant Lucile mélange pour obtenir de la colle orange
Elle ajoute ensuite les monstruosités On ajoute le Borax et ça se se solidifie C’est pas encore bien pris quand elle le prend dans ses mains… ça colle…

J’ai ajouté la dernière dose de Borax et le slime a bien pris. Mais nos mains étaient toute engluées…

Alors attention, suivez bien les instructions !!!

 

Une fois qu’on a bien joué avec le slime, il est temps de l’enfermer dans un joli pot et de mettre les petits bidules sur les bords.

Cette activité nous a bien plu à toutes les deux et surtout SURTOUT à Lucile ! Elle en parlait ce matin à sa copine, son animatrice de garderie etc.

Je pense donc qu’on va tester sur un autre thème… et si tout se passe bien sans engluer les mains, j’en ferais peut-être l’activité de l’anniversaire de Lucile !