Après les petits petons… les grands panards !

Après avoir fait plusieurs petits chaussons pour bébés, je me suis décidée à faire deux paires de chaussons pour moi.

J’ai commencé par un autre modèle (plus simple) mais en manque de cuir framboise… je suis passée aux ballerines du 2e livre d’Anne Walthertum « Petits souliers et grands chaussons ».

Très franchement j’ai galéré… et j’y ai moins pris goût que pour les chaussons pour bébé ou l’autre paire pour moi que j’ai commencé.

Cette paire de ballerines est complètement bancale ! Je pense que j’ai eu tous les problèmes qu’on peut rencontrer… Pas très douée… et pas beaucoup d’explication technique dans le livre, c’est dommage. Disons qu’en théorie ça parait simple mais en pratique… on se retrouve avec une semelle plus grande que le dessus du chausson… des points qui sautent par endroit… et pourtant je m’y suis reprise 10 fois avec mes pinces clover avant de coudre !

Au final, mes pieds rentrent bien dedans mais on voit clairement que les chaussons sont différents…
J’espère que mon autre paire sera mieux !

Matériel : 


50×40 cm + 25×30 cm de cuir argenté Sweet Anything
Un coupon 50×50 (pas tout !) de tissu fleuri de mon stock
De la persévérance…