Tutoriel : Monstre de porte pour Halloween !

C’est encore moi avec une nouvelle déco dont j’ai trouvé l’inspiration sur le blog Baby Rabies. J’ai mixé le chat noir en plume et le monstre vert en tulle.
Je me suis servie d’une guirlande vert pomme qui me restait de mon mariage et j’en ai racheté deux autres… manque de bol c’est carrément pas le même bain en couleur !! Tant pis…

Voilà un petit tuto assez rapide car je n’ai pas fait beaucoup de photos. C’est très très simpe !

Matériel : 

  • Une couronne en polystyrène (ici 25 cm de diamètre trouvée chez Truffaut pour les décos de Noël)
  • 3 guirlandes en plumes/pilou de 1 m chacune (voire 4)
  • 2 petites boules en polystyrène pour les yeux – les miennes sont un peu petites mais j’avais que ça sous la main…
  • 2 cure-dents
  • Du papier blanc au moins 160 g
  • Des chutes de tissus pour le noeud pap
  • Des épingles courtes à tête plate
  • Un pistolet à colle (ou du scotch ou de la colle liquide)
  • De la peinture noire ou un feutre noir

Etape 1 : Coller les guirlandes

Collez l’extrémité de la guirlande, puis entourez la couronne. Finissez en collant la 2e extrémité. Faites-le autant de fois que vous avez de guirlandes.
Vous pouvez les coller soit avec du scotch mais ça peut se décoller avec le temps, soit avec de la colle liquide ou au pistolet à colle.
Moi je l’ai fait au pistolet à colle. Mais avant, pour me donner une idée du résultat et voir si mes 3 guirlandes recouvraient bien la couronne, je les ai collé avec du scotch.
Sur le site Baby Rabies, ils conseillent d’entourer d’abord avec un large ruban de la couleur des poils pour être sûr de ne pas voir le blanc du polystyrène.
Personnellement, je ne l’ai pas fait. Avec du vert ça ne se voit pas.

Etape 2 : Ajouter les yeux et les dents

Pour faire les yeux, 
Dessinez un rond noir au feutre ou à la peinture noir sur chaque boule. Attention, moi là je l’ai fait au feutre car la flemme de sortir la peinture… ça fait moins noir et opaque que la peinture.
Je faisais des tests sans coller
Prenez deux cure-dents que vous piquerez dans la couronne, 
Piquez ensuite les boules sur les cure-dents
Voilà, votre monstre peut voir ! 
Pour faire les dents,
Prenez une feuille de papier épais (ici du 160 g)
Découpez à la dimension de la couronne
Dessinez des dents et découpez
Collez ensuite au pistolet à colle et appuyez à l’aide d’une manique car la colle chaude sous du papier ça brûle plus les doigts que sous du tissu ou de la feutrine !
Conseil : avant de coller tenez vos papiers avec les mains et regardez bien où se trouve le bon emplacement.
Et voilà, votre monstre peut mordre !

Etape 3 : Faire le nœud papillon

Dans des chutes de tissu, découpez deux bandes de tissu : 
  • 4.5 cm de large et 24 cm de long
  • 3 cm de large (et je ne sais pas combien de long… mais assez court)
    Test du noeud avant de coller
  1. Collez les deux extrémités de la plus longue bande de tissu en les superposant sur un cm mais pas sur toute la largeur pour pouvoir serrer le noeud le plus possible (chose que je n’ai pas faite et donc c’est un peu raté). Le collage doit être centré au dos de la bande.
  2. Entourez le milieu de cette longue bande par la plus petite. Serrez et collez.
Pour accentuer l’effet nœud pap (triangle), vous pouvez couper en biais de l’extérieur vers le nœud du milieu. Je ne suis pas entièrement satisfaite de mon nœud mais j’ai pas réussi à faire mieux.
Et voilà, votre monstre est classe pour Halloween !

Etape 4 : Fixer un ruban pour suspendre le monstre

A l’aide de petites épingles à tête plate enfoncées dans la couronne, fixez un ruban.
Pour harmoniser, j’ai découper une bande dans le même tissu que le nœud papillon (chutes de tissu de mes citrouilles !!)
Et voilà, maintenant accrochez-le sur votre porte avec un ptit clou, sauf si votre mari, comme le mien, vous l’interdit pour pas abîmer la porte !
Au scotch ça ne tient pas… J’ai donc fini par le scotcher à une étagère… Mais j’aurais préféré qu’il soit sur la porte ! 
Derrière c’est moche… ça donne ça !! 

Et voici les deux photos du blog de Baby Rabies qui m’ont inspiré pour mon monstre poilu :