Un peu de photos de mon avancée sur ce grand projet !

J’en suis maintenant à la partie 11 sur 18 !

Rang 85 qui dénombre pas moins de 624 mailles ! En général, je mets environ 2 heures pour faire un rang maintenant, tout en regardant une bonne série Netflix en même temps. Je ne suis pas particulièrement rapide. Surtout le soir avec la fatigue de la journée.

A la fin de la 11e partie, j’ai fait pour la première fois ce qu’on appelle le « blocage » du projet.

Je ne connaissais pas ce procédé. Et je ne l’ai pas fait à chaque fois que c’était conseillé. Mais il était temps de le faire.

Mais le blocage, qu’est-ce donc ?

C’est une technique qui permet d’étirer et de bien mettre à plat un ouvrage au crochet ou au tricot. Cette technique n’est pas obligatoire pour une couverture mais la mienne en avait bien besoin. Surtout que le centre était plus lâche que le contour car je l’avais commencé en crochet 4mm avant de repasser sur du 3,5 mm.

Le blocage est obligatoire pour de la dentelle, ou des châles pour ne pas que les bords se recroquevillent.

Comment procéder ?

1. Lavage

2. Essorage

3. Blocage

1. Laver son ouvrage (ou a minima le mouiller entièrement)

Laver son ouvrage en le faisant tremper dans l’eau avec une lessive pour laine, sans rinçage comme l’Eucalan (que j’ai utilisée) ou la Soak.

J’ai utilisé l’Eucalan au jasmin. ça sent très bon.

2. Essorer

Essorer l’ouvrage sans le tordre mais en le roulant entre 2 grosses serviettes éponge.

Il faut parfois plusieurs serviettes. Une fois que l’ouvrage est juste humide et plus gorgé d’eau, on peut passer à l’étape suivante.

3. Bloquer

Etirer l’ouvrage à l’aide d’épingles de blocage en T ou de peigne de blocage (comme sur la photo).

Vous trouverez des tapis de blocage dans les boutiques spécialisées mais c’est un peu cher. Si vous avez des enfants en bas âge, vous avez peut-être des tapis en mousse en puzzle qui y ressemblent fortement. Je n’ai pas utilisé celui que j’avais car la dimension était trop petite pour la couverture.

J’avais repéré des puzzles mousse chez Decathlon à 1,5 euros pièces également, rayon piscine. Mais finalement j’ai pu faire l’épinglage sur une grosse et lourde couverture en polaire que j’avais déjà.

4. Attendre le séchage complet

Une fois épingler, mettez votre ouvrage dans un lieu qui ne gênera pas. En effet, surtout l’hiver, le séchage peut prendre quelques jours. Il faut que ce soit fait à l’air libre pour ne pas abimer les fibres de la laine.

 

Une fois sec, vous pouvez admirer le travail !

AVANT

APRES

 

3 COMMENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :